Formation mobilité

Permet aux taxis, sous condition d'avoir deux années d'activité, d'obtenir la carte professionnelle de conducteur de Taxi dans un nouveau département en effectuant un stage de deux jours.
Conformément à l’arrêté du 11 août 2017, cette formation s’adresse à tout conducteur de taxi souhaitant poursuivre l’exercice de son activité dans un autre département que celui dans lequel il a obtenu son examen (75 vers 92 ou 92 vers 75).
Public visé: tout conducteur de taxi souhaitant poursuivre l’exercice de son activité dans un autre département que celui dans lequel il a obtenu son examen (75 vers 92 ou 92 vers 75).

Objectifs pédagogiques:

Finalité de l’action de formation : Exercer dans un autre département que celui dans lequel le stagiaire dispose d’une carte professionnelle taxi

A l’issue de la formation, le stagiaire sera capable de:

  • Lire et analyser la réglementation taxi et les autres modules
  • Maîtriser la tarification et la réglementation locale
Durée de formation: 14 heures pour 92 et 35 heures pour 75
Lieu de la formation: 1 place Stalingrad 92150 Suresnes
Prix: 300 euros
Modalité de suivi de la formation: en présentiel uniquement
Prérequis: disposer de la carte professionnelle Taxi

Moyens pédagogiques techniques et d’encadrement

  • Moyen pédagogique

    Tout procédé, dans le cadre d’une méthode pédagogique : lecture d’ouvrages, étude de cas, mise en situation, utilisation de films, de jeux

  • Technique pédagogique

    • L’exercice

      Un classique de chez classique ! Problèmes à résoudre, questionnaires, mini-cas, textes à trous… les exercices existent sous de multiples formes. Le secret de leur longévité ?

      Ils permettent de découvrir, de s’entraîner et d’évaluer très simplement

    • L’expérimentation

      Le principe de l’expérimentation est vieux comme le monde : il suffit de suivre des consignes et d’analyser les résultats pour en tirer des conclusions. C’est cette méthode qui est privilégiée depuis toujours dans les cours de chimie.

    • Le multimédia

      Sur ordinateur ou sur tablette tactile, l’apprentissage par le multimédia a connu ces dernières années un boum incontestable. De nombreuses applications existent, dans des domaines variés. Avec un peu de connaissances en la matière, il est même possible de créer soi-même ces applications !

    • L’exposé

      Cette technique pédagogique, très classique, permet à l’apprenant de mobiliser des connaissances et de les transmettre après un effort de recherche et de restitution. Attention, elle nécessite une attention particulière de la part du formateur!

    • L’étude de cas

      L’analyse d’une situation complexe et réelle, très utilisée dans les formations en marketing par exemple, favorise à la fois la motivation et l’implication de l’apprenant. Ce travail — souvent de longue haleine — renforce par ailleurs l’estime de soi.

    • Le conseil mutuel

      Il s’agit là d’une des méthodes faisant le plus appel à l’autonomie des apprenants. Le formateur fournit les consignes et l’objectif final (la réalisation d’un objet par exemple). Les apprenants s’aident mutuellement et analysent leur travail.

    • Le débat

      Plus conceptuelle, cette technique pédagogique s’appuie sur la discussion pour favoriser l’échange de points de vue et d’expériences. Cela permet aux apprenants de développer leur argumentaire et de travailler sur la présentation de leurs idées.

  • L’encadrement pédagogique

    L’encadrement pédagogique de l’apprenti s’effectue à la fois par la pratique et par le centre de formation. Pour la pratique, il s’agit du maître d’apprentissage. Quant à l’école, elle désigne un tuteur, qui est la plupart du temps membre de l’équipe pédagogique de l’Ecole, qui connait bien le contenu de la formation et qui encadre en général plusieurs apprentis. La liaison entre les deux pratiques s’effectue via le livret d’apprentissage.

Modalités d’évaluation durant la formation:

  • Exercices de type QCM et QRC
  • Corrections individuelles et collectives
  • Mise en situation
  • Test interactif avec boitier de réponse
  • 2 entretiens individuels permettant d’échanger sur les difficultés et réussites